Vanity Fair: (Penis) Barbecue, il flagello dell’estate

Vanity Fair: (Penis) Barbecue, il flagello dell’estate

La nota rivista di costume, cultura, moda e politica Vanity Fair, parla di Barbecue!
Ketchup, salsa di soia, salsa Worcester, carne carbonizzata… gli argomenti trattati sono molti… e per la redazione dev’essere stato impossibile non citare il primo LP dei Give Us Barabba “Penis Barbecue“!

Penis Barbecue, par le groupe metal italien Give Us Barabba. Ceci pourrait être la BO du biopic sur Cy(linder) Mandolone, l’amant-gigolo de la star mexicaine Betty Barracuda, défenestré nu, encore très en forme, d’une suite du Fontainebleau à Miami avant de finir grillé sur le barbecue géant de l’hôtel, suscitant un émoi considérable auprès d’un groupe de new-yorkaises pré-ménopausées et qui n’avaient jamais vu pareille saucisse. Cy a-t’il seulement jamais existé ? Un mythe hollywoodien parti en fumée. Ashes to ashes… Cet été, mangez cru, bouilli, froid, en gelée, en soupe, en consommé, en gaspacho, en salade, tout, tout mais pas BBqueuté. Il en va de votre salut. Et de ma tranquillité. Vous voudriez-pas que je m’énerve, n’est-ce-pas?

Leggi l’articolo su www.vanityfair.fr!